Travail collaboratif de recherche

Les objets imposent des méthodes : un champ global de recherche (mines sur des continents différents, chaines de valeurs transnationales, etc) avec des chercheurs situés sur plusieurs continents, des disciplines et donc des champs sociaux divers (revues, sociétés académiques) imposent un travail collaboratif en ligne, ie, une “plateforme”, qui devient autant une méthode de recherche qu’un outil de diffusion internet des recherches !

Un exemple ? Une des activités de recherche du réseau est un mapping des nouveaux objets et méthodes qui sont propre au nouveau champ scientifique des extractives studies. La fonctionnalité “etiquette” (a droite sur le site !) réalise automatiquement ce “mapping”.

La création de plateformes de recherche telle fablab-lex ( http://www.fablab-lex.fr/ ) est exemplaire de l’actuelle la mutation des méthodes de recherche site fab-lab-lex


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Gilles Lhuillier (5 février 2021). Travail collaboratif de recherche. Les industries extractives face au tournant écologique : Nouveaux objets, nouvelles méthodes (Réseau IETE). Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/puhz


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search